«Marie enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie.» (Lc 2,7)

Lausanne, le 19 décembre 2017 – Le Conseil œcuménique des Eglises pour les Réfugiés appelle à un cercle de silence en solidarité avec les réfugiés qui peinent à trouver un refuge et reconstruire leur vie dans une Europe qui semble se barricader.

Samedi 23 décembre, de 10h à 11h
devant l’église Saint-Laurent à Lausanne

Chacun/e est invité/e à prendre part à cette manifestation silencieuse.

«Votre demande d’asile ayant été rejetée, un délai au 27 décembre vous est imparti pour quitter la Suisse».

Chaque jour, des femmes, des hommes, des enfants venus chercher refuge en Suisse se voient signifier leur renvoi de notre pays, soit vers leur terre d’origine, soit – en vertu des accords de Dublin – vers un premier pays traversé, comme l’Italie ou l’Espagne. Alors que nous sommes occupés à préparer les Fêtes, des familles viennent d’apprendre cette nouvelle qui les plonge à nouveau dans l’incertitude et l’angoisse.

Ce cercle de silence se vivra en solidarité avec ces réfugiés et migrants qui, comme Marie et Joseph, ne trouvent pas de place et en mémoire de l’enfant de Noël né dans une arrière-cour, derrière des portes fermées.

 

Contacts :

  • Nicolas Margot (ECVD), 078 848 95 90
  • Diane Barraud (EERV), 079 258 71 69